Vous êtes ici
Accueil > Actualité > A quoi sert le CIR ?

A quoi sert le CIR ?

« L’OFCE en remet une couche », telle est la première impression à la lecture de ce rapport qui n’est qu’une revue de la littérature ! Ou encore : « Avant son départ, Thierry Mandon règle ses comptes » pourrait être la deuxième lecture de ce vrai-faux rapport de synthèse. Et d’ailleurs, même si c’est vrai, c’est beaucoup plus que cela.

La question posée par ce CIR est autant sa forme que son existence ou ses bénéficiaires ? Les réponses sont fournies par tous les spécialistes de l’impôt qui devraient appliquer leurs méthodes à l’Impôt sur le revenu, à l’ISF, à la TVA etc.

Dans un monde d’innovation incrémentale autant que de rupture, il est plutôt sain que l’effort de R&D soit soutenu par un Etat soucieux de l’avenir. L’examen détaillé de l’effet de l’impôt laisse toujours rêveur.Le pire est l’impôt inefficace. Celui-là est clair. Son message est clair. Et la seule proposition devrait être de savoir comment le rendre plus efficace ou pertinent ?

Et la « revue de la littérature » est pleine de ressources qu’il faudrait vérifier avant de les mettre en oeuvre : choisir les secteurs et les types de recherche ? mais est-on plus performant que le fonctionnement normal des entreprises et des marchés ? Mais si on fait des sous-niches fiscales dans une niche fiscale, cela va devenir illisible. Bref, il est tentant (et probablement utile) d’affiner le dispositif, mais comment ?

Nul doute que cette « revue de la littérature » sera l’un des livres de chevet du futur ministre de la Recherche. Il lui reviendra d’en écrire la conclusion.

2017-Evaluation_CIR_OFCE

Laisser un commentaire

Top