Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Alliance pour l’innovation dans le domaine de l’Internet des objets

Alliance pour l’innovation dans le domaine de l’Internet des objets

Dans le contexte de la conférence Net Futures 2015, qui s’est tenue dernièrement à Bruxelles, la Commission européenne (CE) a annoncé le lancement de la nouvelle plateforme Alliance for Internet of Things Innovation (AIOI), destinée à faire de l’Europe un chef de file à l’échelle mondiale dans le domaine de l’Internet des objets (IdO).

Cette alliance permettra de renforcer les liens et de construire de nouvelles collaborations entre les différents acteurs des milieux de la recherche et de l’industrie qui évoluent dans ce domaine. Cette convergence devrait favoriser la mise en place, au sein de l’Union européenne (UE), d’un marché numérique unique.

Le regroupement agira comme porte-parole en ce qui a trait, notamment, à l’interopérabilité et à la concordance en matière de normes, ainsi qu’à la mise en place de politiques dans ce domaine.

L’Alliance pour l’innovation dans le domaine de l’Internet des objets rassemble :

  • des entreprises de divers secteurs, tels que la nanoélectronique, les semi-conducteurs, la télécommunication, l’opération de réseaux, les fournisseurs de plateformes relatives à l’IdO, et l’informatique en nuage;
  • des intervenants public et privé dans les domaines de l’énergie, des services gouvernementaux, de la mobilité, de la construction et de la santé;
  • certaines des plus grandes entreprises en Europe dans le secteur du numérique comme Alcatel, Bosch, Cisco, Hildebrand, IBM, Intel, Nokia, Philips, Samsung, Siemens, Thales, Vodafone et Volvo.

Selon les estimations de Gartner, près de 25 milliards d’objets seront connectés, d’ici 2020, pour aider les utilisateurs à économiser l’énergie, améliorer leur confort et réduire les embouteillages, de même que pour obtenir une meilleure santé et une plus grande indépendance. Pour l’UE, ces estimations représentent un marché potentiel de plus de 1,37 T $ (1 T €) à l’horizon 2020.

Consulter le communiqué d’Europa

Laisser un commentaire

Top