Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Analyse sur l’investissement des entreprises des pays nordiques en matière de R&D

Analyse sur l’investissement des entreprises des pays nordiques en matière de R&D

De concert avec les ministères de la Science de la Norvège, de la Suède et de la Finlande, le ministère danois de l’Enseignement supérieur et de la Science a rendu publics les résultats d’une analyse qui rend compte, durant la période allant de 1999 à 2010, des taux de rendement sur l’investissement des entreprises de ces pays nordiques en matière de recherche et développement (R-D).

Voici les points saillants de cette analyse :

  • les entreprises danoises ont obtenu un taux de rendement de 34 % pour chaque dollar (couronne danoise) qu’ils ont investi dans la R-D;
  • les entreprises finlandaises et norvégiennes ont un taux de rendement d’environ 23 %, tandis que le taux de rendement pour les entreprises suédoises est d’environ 16 %;
  • le taux de rendement des investissements en R-D est plus élevé pour les entreprises dans le secteur des services financiers et pour les entreprises de plus de 250 salariés;
  • les entreprises du Danemark et de la Finlande qui exercent leurs activités dans les domaines de la haute technologie et des technologies vertes ont des taux de rendement légèrement plus élevés que ceux des entreprises semblables en Norvège et en Suède;
  • malgré la crise financière de 2008, les entreprises danoises ont augmenté leurs investissements en matière de R-D. De 2005 à 2010, l’ensemble des investissements des sociétés danoises a augmenté de 23 %;
  • les entreprises suédoises ont connu l’investissement global de R-D le plus élevé. Elles sont suivies par les entreprises danoises et finlandaises et, enfin, par les entreprises norvégiennes;
  • bien que, de 2005 à 2010, les entreprises danoises aient augmenté leurs investissements totaux pour la R-D, une légère baisse des investissements en cette matière est remarquée depuis 2009. Cette tendance est également observée dans d’autres pays nordiques, comme la Suède et la Finlande qui, depuis 2007 et 2008, ont respectivement connu des baisses dans les investissements visant la R-D.

Consulter l’analyse du groupe de consultants DAMVAD

Consulter le communiqué de presse du ministère danois de l’Enseignement supérieur et de la Science

Laisser un commentaire

Top