Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Baromètre de l’innovation 2014

Baromètre de l’innovation 2014

Considérée comme un levier déterminant en matière de compétitivité, l’innovation s’inscrit comme une réalité durable dans les entreprises qui, actuellement, cherchent à l’intégrer de manière élargie, sans pour autant la percevoir comme une source de rupture. Voilà la principale constatation de ce troisième baromètre de l’innovation publié par l’Ifop.

Du 10 au 18 juin 2014, les auteurs ont mené une enquête auprès d’un échantillon de 402 dirigeants, échantillon représentatif des entreprises françaises de plus de 10 salariés.

Parmi les principaux résultats, nous retenons les suivants :

  • d’après les dirigeants interrogés, l’innovation est fortement influencée par l’environnement externe de l’entreprise. Parmi les personnes interrogées, 77 %  considèrent que l’environnement d’affaires est favorable à leur politique en matière d’innovation; 57 % d’entre elles pensent qu’il est également favorable à l’environnement politique, réglementaire et fiscal;
  • dans 76 % des cas, des moyens particuliers sont affectés à l’innovation, malgré une tendance au transfert de budgets au profit de l’organisation ou de la gestion. Plus de la moitié des personnes ayant répondu au sondage (55 %) estime que ces moyens sont « importants »;
  • pour 77 % des dirigeants, les ressources dédiées à l’innovation ont effectivement permis de concrétiser des idées (+ 21 points d’une année à l’autre). La proportion de ceux qui considèrent que le climat interne et la participation du personnel sont les principaux éléments qui favorisent le processus s’élève à 79 %;
  • les retombées de l’innovation sur l’entreprise sont essentiellement la production de connaissances (72 %), la création de produits et services (70 %), le développement de nouvelles activités (68 %) et la transformation des pratiques managériales (68 %);
  • des 35 % de dirigeants qui ont mis en place un système de suivi et d’évaluation de l’innovation, 83 % ont constaté un effet positif sur la qualité globale de leur offre.

Selon les auteurs, les entreprises ont atteint l’étape de l’optimisation, avec un objectif de transformation en valeur marché.

Accéder au Baromètre de l’innovation

Laisser un commentaire

Top