Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le rôle des agences d’innovation

Le rôle des agences d’innovation

Nesta, la Fondation britannique pour l’innovation, a publié les résultats de son rapport intitulé « How innovation agencies work – International lessons to inspire and inform national strategies » dans lequel elle examine comment les gouvernements peuvent mieux concevoir et gérer des agences d’innovation.

Les auteurs du rapport définissent une Agence d’innovation comme l’organisme public chargé de fournir une assistance au secteur privé pour innover. L’étude de Nesta est basée sur des données issues des agences de dix pays : Austria’s Research Promotion Agency (FFG), Brazil’s Funding Authority for Studies and Projects (FINEP), Chile’s Economic Development Agency (CORFO), Finland’s Funding Agency for Innovation (Tekes), Israel’s Office of the Chief Scientist (OCS), Sweden’s Governmental Agency for Innovation Systems (VINNOVA), Switzerland’s Commission for Technology and Innovation (CTI), Taiwan’s Industrial Technology Research Institute (ITRI), The United Kingdom’s Innovate UK et The United States’ Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA).

Les principales constatations faites par les auteurs de cette étude sont les suivantes :

  • Il n’y a pas de modèle unique pour qu’une agence d’innovation obtienne du succès ;
  • Les agences d’innovation peuvent jouer une variété de rôles. Selon la fondation britannique, une agence d’innovation peut utiliser un certain nombre d’approches différentes selon la nature spécifique du système national d’innovation, des priorités des décideurs et des ressources disponibles ;
  • Les agences d’innovation ont besoin d’avoir une mission claire, mais également une capacité d’adaptation et d’expérimentation. Une vision à long terme ne doit pas empêcher les agences d’innovation d’expérimenter des approches novatrices et de répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles possibilités ;
  • Selon Nesta, il est nécessaire d’évaluer quantitativement (qualité de la gestion, la capacité à prendre et à apprendre des risques stratégiques et l’habileté avec laquelle les programmes sont conçus et mis en œuvre) et qualitativement les agences d’innovation. Les évaluations portent bien trop souvent sur le rendement financier ;
  • Le rôle des agences d’innovation est inévitablement affecté par des changements dans les priorités gouvernementales. Ainsi, un gouvernement doit comprendre comment les agences façonnent l’environnement politique élargi de l’innovation et comment elles sont façonnées par celui-ci afin que les agences atteignent leur plein potentiel.

Enfin, les auteurs de l’étude mettent en avant le fait que les agences d’innovation ne sont pas le remède à l’ensemble des problèmes auxquels un pays est confronté en matière de promotion de l’innovation.

NOTA :

La France n’est pas citée comme référence en matière de politique d’innovation alors que nous sommes l’un des pays européens qui réalisent le plus d’efforts publics, que ce soit au niveau national, régional ou local ! Peut-être faut-il être plus sélectif et visible à la fois.

La définition trop large ne permet pas de comparer les actions d’organisme comme la DARPA et VINNOVA. Il faudrait resserrer la définition pour être sélectif et plus comparable.

Consulter le rapport

Laisser un commentaire

Top