Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Comment les organismes européens du secteur public innovent ?

Comment les organismes européens du secteur public innovent ?

Dans cette étude de Research Policy, qui s’appuie sur les données d’une enquête menée auprès de 3 273 agences européennes, les chercheurs cernent les différentes stratégies qu’utilisent pour innover les organismes du secteur public en Europe.

Les organismes où l’innovation provient de la base représentent 34,3 % des organismes. Ils se trouvent surtout dans les pays riches. Les gestionnaires soutiennent activement l’innovation au sein de leur personnel et ils ont mis en place plusieurs stratégies pour encourager le développement d’idées novatrices. Généralement, le nombre d’employés de ces organismes est élevé.

Les organismes où l’innovation découle d’un balayage des connaissances regroupent 35,3 % du total. Ils sont surtout situés dans les pays pauvres. Ces organismes cherchent à surmonter les obstacles à l’innovation en faisant appel à des sources externes reconnues pour avoir de bonnes idées, comme les entreprises, les utilisateurs de services, les participants à des conférences, ou en ayant recours aux bonnes pratiques des autres gouvernements.

Les organismes où l’innovation est provoquée par les changements politiques (par exemple, de nouvelles priorités) composent 30,4 % des organismes européens. Ils sont répartis à travers tous les pays. Ces petits organismes sont moins sujets à collaborer au développement d’une innovation avec des organisations externes. De plus, ils encouragent moins la participation active de leur personnel à l’innovation par des groupes de travail.

Deux principaux résultats de cette étude se révèlent intéressants en ce qui a trait aux politiques ayant pour but d’améliorer l’innovation dans le secteur public :

  • une dépendance envers les moteurs politiques réduit la performance des organismes en matière d’innovation;
  • la meilleure stratégie pour innover dépend du contexte.

Une stratégie de balayage des connaissances externes est plus efficace dans les pays à faible revenu, avec peu de ressources et une culture d’innovation peu développée. À l’inverse, une stratégie ascendante est plus appropriée dans les pays à revenu élevé, avec plus de ressources et une culture de l’innovation très développée.

Accéder à l’étude de Research Policy

Laisser un commentaire

Top