Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Création d’un Département des affaires qui soutiendra, notamment, l’innovation et l’entrepreneuriat

Création d’un Département des affaires qui soutiendra, notamment, l’innovation et l’entrepreneuriat

Le gouvernement néo-écossais (Canada) a annoncé la création d’un nouveau Département des affaires qui permettra à la province d’offrir un environnement d’affaires concurrentiel et favorable aux entreprises, ouvrant ainsi la voie à la croissance du secteur privé en Nouvelle-Écosse.

Ce ministère aura pour mandat d’effectuer une planification stratégique en matière de croissance des entreprises, de favoriser l’entrepreneuriat et l’innovation, et de garantir que le développement, particulièrement le développement des entreprises liées à l’économie sociale, soit coordonné au sein du gouvernement.

Ce changement répond directement à la recommandation d’une commission de la Nouvelle-Écosse ayant pour but de réorganiser le gouvernement, d’introduire un ministre des Entreprises et de fournir un soutien prioritaire à tous les aspects de l’expansion des entreprises.

Il répond également aux recommandations ayant pour but de faire de la province un endroit plus accueillant pour les affaires en matière fiscale et règlementaire, et de favoriser la réduction des formalités administratives.

Le nouveau ministère se concentrera sur trois actions prioritaires :

  • mettre en place une stratégie d’entreprise et planifier un plan commun de croissance des entreprises. La stratégie devra s’aligner sur les activités d’innovation, d’entrepreneuriat et d’exportation, de même que sur celles qui ont un lien avec le développement des secteurs émergents de l’économie. Le plan de croissance des entreprises mettra à contribution le secteur privé, les organismes et les ministères, de même que les collèges et les universités de la province;
  • miser sur les projets et sur les investissements stratégiques en favorisant, par exemple, la création d’incubateurs d’entreprises et de centres d’innovation et rendre plus disponible le capital de risque pour les entrepreneurs néo-écossais;
  • assurer un leadership fort pour la coordination des politiques gouvernementales en ce qui concerne le développement des entreprises et encourager en cette matière la collaboration du secteur privé, des établissements postsecondaires et du gouvernement fédéral.

Le nouveau ministère abritera le Bureau de l’efficacité de la règlementation et des services, un organisme créé conjointement par les gouvernements du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse pour rendre les démarches administratives plus faciles, plus rapides et moins fréquentes.

Le rôle de ce bureau interprovincial consistera à élaborer un cadre règlementaire moderne, uniforme et équitable, guidé par la prestation de services de haute qualité axée sur les clients.

Consulter le communiqué du gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Laisser un commentaire

Top