Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Des entrepreneurs au sein de l’État : pluie d’initiatives américaines

Des entrepreneurs au sein de l’État : pluie d’initiatives américaines

De plus en plus d’États adoptent des mesures et programmes ayant pour but d’intégrer des entrepreneurs à succès dans la fonction publique américaine, les agences ainsi que les organismes à vocation économique.

Le gouvernement estime que ces entrepreneurs sont mieux à même de proposer des solutions innovantes pour stimuler l’emploi et la croissance économique. De plus, ils ont pour mandat d’aider la bureaucratie à devenir plus créative, efficace et à l’écoute de la population.

Depuis les cinq dernières années, une douzaine d’États ont créé leur propre programme « d’entrepreneurs en résidence ». On pense, notamment, aux États de la Californie, de l’Ohio, du Mississipi, du Massachusetts et de la Géorgie.

L’idée d’intégrer davantage l’esprit entrepreneurial au sein de la fonction publique a également trouvé écho au sein des villes. À ce sujet :

  • la ville de Philadelphie, en partenariat avec l’Université de Philadelphie, a fondé l’Académie pour l’innovation municipale (Academy for Municipal Innovation), dans laquelle des employés municipaux seront formés aux principes de l’innovation et de l’entrepreneuriat;
  • le maire de Los Angeles a récemment lancé un programme d’entrepreneuriat en résidence, financé par Ernst & Young. Ce programme confiera à deux entrepreneurs d’expérience, Krisztina “Z” Holly et Amir Tehrani, le mandat de mettre au point, d’ici un an, des mesures concrètes pour stimuler l’emploi et l’économie dans la ville;
  • le maire de San Francisco a annoncé, en mars dernier, la sélection de six entreprises en démarrage (start-ups) pour prendre part au nouveau programme d’entrepreneuriat en résidence entrepris par la Ville. Ces dernières ont pour mission d’unifier le secteur privé et les départements municipaux en vue d’explorer des solutions novatrices de réduction des coûts et d’augmentation de la productivité dans l’administration publique.

Près de 200 entreprises en démarrage en provenance de 25 villes et pays dans le monde ont soumissionné pour participer à ce programme.

Consulter l’article du Pew Charitable Trust

Laisser un commentaire

Top