Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Environnements d’innovation et capacité d’innovation dans le secteur public

Environnements d’innovation et capacité d’innovation dans le secteur public

Dans ce rapport de Learning from Innovation in Public Sector Environments (LIPSE), les auteurs examinent la capacité du secteur public en matière d’innovation sociale, et ce, pour quatre municipalités de différents pays (Copenhague, Rotterdam, Barcelone et West Lothian, ville adjacente à Edimbourg).

Dans cette perspective, ils ont analysé des documents portant sur la structure organisationnelle des municipalités, enquêté auprès des administrateurs et des politiciens, et interviewé des innovateurs communautaires.

La capacité à innover est liée à l’environnement de l’innovation. Pour les municipalités, cela inclut les structures nationales de gouvernance, les traditions de la société, le contexte socio-économique local et les structures organisationnelles formelles.

Quelques similitudes se trouvent dans les défis socio-économiques auxquels sont confrontées les municipalités (les changements démographiques, la croissance économique, le chômage, les soins de santé et les problèmes éducatifs). C’est Copenhague qui perçoit le plus positivement ce que représentent ses structures et son soutien à l’innovation.

Les municipalités ont évalué leur propre capacité à innover en fonction des conditions socio-économiques locales, des classements internationaux relatifs à l’innovation et des perceptions des personnes qui évoluent en dehors de la municipalité. Parmi les quatre villes citées, Copenhague se classe en première place et elle a la cote auprès de ses innovateurs communautaires.

Pour sa part, Barcelone se distingue comme étant la ville qui entretient le plus grand nombre de contacts avec l’extérieur.

Dans les quatre municipalités, deux types de courtiers ont été observés : un avec plusieurs liens non connectés et l’autre avec des liens interconnectés. Les deux types peuvent être nécessaires dans les environnements du secteur public. Ces courtiers exercent un rôle important dans l’innovation en raison de leur capacité à tirer parti de diverses sources d’information.

Enfin, le leadership est également un facteur important de la capacité à innover manifestée par une municipalité. Il exerce une influence sur la portée que peuvent avoir les personnes lorsqu’elles proposent de nouvelles idées au sein d’une organisation. Un leadership qui combine les compétences de motivation, de collaboration et de prise de risque est considéré comme important dans les quatre municipalités.

Accéder au rapport de LIPSE

Laisser un commentaire

Top