Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les étudiants étrangers dans les masters ou PhD : pillage ou « brain drain »

Les étudiants étrangers dans les masters ou PhD : pillage ou « brain drain »

La NFAP (National Foundation for American Policy) vient de publier un rapport sur l’importance des étudiants étrangers dans le dispositif de recherche des USA. Les chiffres sont impressionnants : dans la quasi-totalité des discipline, le nombre d’étudiants américains a fléchi tandis que le nombre de doctorants étrangers a doublé, voire triplé.

La démonstration semble sans appel : la recherche universitaire américaine n’a pu se développer que par l’afflux d’étrangers, Chinois et Indiens largement en tête. Brain Drain, new style ? Pas si certain !  Si on connait  la place considérable (très largement majoritaire) prise par ces nouveaux diplômés dans le développement de la Silicon Valley, le rapport ne publie pas la proportion d’étudiants qui repartent dans leurs pays d’origine. Le chiffrage exact mériterait d’être publié, analysé et commenté.

Rapport de la NFAP sur l’apport des étudiants  étrangers à la recherche américaine

One thought on “Les étudiants étrangers dans les masters ou PhD : pillage ou « brain drain »

Laisser un commentaire

Top