Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Il faut investir dans les infrastructures d’Innovation pour restaurer la croissance aux États-Unis

Il faut investir dans les infrastructures d’Innovation pour restaurer la croissance aux États-Unis

L’Information Technology & Innovation Foundation (ITIF), un groupe de réflexion sur les politiques publiques qui stimulent l’innovation technologique basé à Washington, D.C, a publié un rapport intitulé « Investing in « Innovation Infrastructure » to Restore U.S. Growth » selon lequel tout programme qui a pour objectif de stimuler l’économie américaine doit davantage concentrer ses efforts sur l’infrastructure d’innovation, comme la recherche scientifique et technique.

Selon l’auteur de ce rapport, la stimulation de l’infrastructure pourrait mettre fin à la stagnation économique. Lorsqu’elle a été proposée en 2013 pour la première fois, l’accent était alors mis sur les emplois. Depuis, l’emploi aux Etats-Unis s’est redressé, mais les problèmes sous-jacents de l’investissement et de la croissance de la productivité demeurent.

S’il est financé par la dette, le soutien apporté à l’infrastructure physique traditionnelle pourrait contribuer à accroître l’emploi, mais on ne devrait pas s’attendre à ce qu’il remédie aux problèmes structurels sous-jacents de la faible stagnation des investissements et de la productivité. Il ne devrait pas non plus contribuer à revitaliser le secteur manufacturier qui a subi des pertes d’emplois et de production sans précédent dans les années 2000. En outre, la croissance axée sur l’innovation semble avoir stagné, sauf pour ce qui est des logiciels. Le remplissage des nids de poules et la réparation des égouts ne feront rien pour résoudre ces problèmes plus profonds.

Au lieu de cela, la restauration d’une économie axée sur l’innovation et l’investissement dépend de la stimulation de la croissance par des investissements dans les infrastructures d’innovation, y compris la recherche scientifique et technique dans les secteurs public, universitaire et privé.

Enfin, selon l’auteur de ce rapport, plus que les investissements traditionnels dans le béton et l’acier, l’investissement dans les infrastructures de recherche devrait être au centre de tout programme de stimulation économique.

Notre lecture :

La crainte de la baisse de la croissance de la productivité aux USA et dans les pays avancés ne nous semble pas être justifiée, mais cela n’empêche pas de souligner le grand intérêt de cette approche institutionnelle de l’économie de l’innovation.Investir dans les « infrastructures d’innovation », c’est mettre en place des moyens de recherche et développement efficaces. On sait que ces efforts ont souvent des effets positifs à court et long terme sur la croissance. La question reste de savoir ce qu’il faut faire pour que cela fonctionne toujours !

L’idée d’augmenter la recherche pour accélérer la croissance est sympathique, …. mais :

  • seule la recherche très appliquée a un effet à court terme sensible.
  • la recherche à MLT peut aussi apporter avec un délai de une génération des ruptures technologiques intéressantes. Mais cette recherche dite « basic » peut aussi ne rien provoquer, comme ce fut le cas au PARC de Xerox et en URSS des années 60.

Un programme de recherche scientifique nécessite un « accompagnement » et une stratégie à long terme faute desquels, on dépensera sans aucune « rentabilité », c’est-à-dire sans effet de relance autre que celui de la dépense.

Trouvez-nous un bon programme comme le projet « web » en son temps et on vous produira des gains de productivité.

Consulter le rapport

Laisser un commentaire

Top