Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Innovation et changement climatique : l’apport de l’évaluation scientifique et technologique

Innovation et changement climatique : l’apport de l’évaluation scientifique et technologique

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a publié un rapport dans lequel il évalue l’apport de l’innovation aux politiques de lutte contre les changements climatiques.

Ce rapport est constitué de 16 monographies portant, notamment, sur la France, le Royaume-Uni, la Russie, l’Union européenne ainsi que les États-Unis.

Plusieurs réflexions se dégagent de la lecture de toutes ces contributions :

  • L’innovation a, et dans l’ensemble des pays, une place assez importante concernant les politiques de réduction à la source des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Les solutions technologiques qui ont été explorées sont assez diversifiées. Une grande partie des stratégies ont pour but de réaliser un ensemble cumulé de gains relativement accessibles ;
  • Habitat : responsable en moyenne de 20 % des émissions de gaz à effet de serre, il apparaît clairement qu’il sera plus facile pour les nouvelles constructions d’aboutir à une rapidité de résultats concrets. Un effort de longue durée devra être engagé pour rénover les bâtiments anciens.
  • Transports : responsable de 20 % des émissions de gaz à effet de serre, il y a une véritable nécessité de réduire la consommation d’essence aux 100km et de parvenir à la fabrication de véhicules ne consommant que deux litres aux cent kilomètres ;
  • Agriculture : responsable de 10 % des émissions de gaz à effets de serre. De nouvelles techniques peuvent être utilisées pour diminuer l’empreinte carbone des exploitations agricoles, notamment dans l’élevage.

Dans l’ensemble des domaines précédemment cité, l’adhésion des citoyens est fondamentale.

Enfin, l’innovation ne peut pas constituer une variable d’ajustement de la politique de lutte contre les changements climatiques. L’innovation doit être au cœur des actions prioritaires de ladite politique.

Consulter le Rapport

Laisser un commentaire

Top