Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Innovation output choices and characteristics of firms in the U.S.

Innovation output choices and characteristics of firms in the U.S.

Dans cette étude du Center for Economic Studies (CES), les auteurs utilisent les données du Business Research and Development and Innovation Survey (BRDIS) des années allant de 2008 à 2011 pour relier les choix discrets, que font les entreprises américaines en matière d’innovation, aux fonctions des entreprises considérées depuis longtemps comme des corrélats importants de l’innovation.

Les auteurs ont considéré trois catégories d’innovation : 1) les innovations combinées (biens et services); 2) les innovations technologiques; et 3) les innovations axées sur les résultats.

Pour chaque type d’innovation considéré, les auteurs ont constaté que le fait de s’engager dans le transfert de propriété intellectuelle augmente les probabilités de choisir des stratégies d’innovation qui supposent le recours à plusieurs catégories et qui font croître les innovations radicales, et ce, en contrôlant la taille des entreprises, leur productivité et leur type de RD.

La taille et la productivité de l’entreprise n’influencent pas les choix discrets de celle-ci en matière d’innovation.

La gestion de la technologie, à savoir si l’entreprise a plus ou moins fait de
la recherche fondamentale, n’était pas significative. Pas plus que ne l’étaient la propension à breveter, le montant dépensé dans la recherche extra-muros ou la source de financement de la RD faite par l’entreprise.

Pour les trois catégories d’innovation étudiées, ces associations sont robustes. Contrairement à d’autres études, les auteurs ont été en mesure d’analyser des entreprises innovantes et d’autres entreprises qui ne l’étaient pas, ce qui a permis d’exclure, en bonne partie, les biais de sélectivité.

Dans une prochaine étude, les auteurs prévoient ventiler les résultats par secteur industriel.

Consulter l’étude du CES

Laisser un commentaire

Top