Vous êtes ici
Accueil > Actualité > La performance de l’Irlande en R&D à travers l’Innovation Union Scoreboard

La performance de l’Irlande en R&D à travers l’Innovation Union Scoreboard

En mai dernier, la Commission Européenne a publié l’édition 2015 de l‘Innovation Union Scoreboard (IUS), qui passe en revue les systèmes d’innovation et leurs performances au sein des pays de l’Union Européenne. Les différents critères d’évaluation sont agrégés pour fournir un « indice » mesurant la performance du pays.

Les indicateurs utilisés

L’indice est calculé à partir des résultats obtenus dans huit domaines : ressources humaines, système de recherche, financement de la R&D, investissements des entreprises, entrepreneuriat, propriété intellectuelle, innovateurs dans les PMEs et retombées économiques.

Pour ces huit domaines, 25 indicateurs ont été retenus avec des données fiables et comparables d’un pays à l’autre :
New doctorate graduates per 1000 population aged 25-34 (source Eurostat)
Percentage population aged 30-34 having completed tertiary education (source Eurostat)
Percentage youth aged 20-24 having attained at least upper secondary level education (source Eurostat)
International scientific co-publications per million population (source Scopus)
Scientific publications among the top 10% most cited publications worldwide as% of total scientific publications of the country (source Scopus)
Non-EU doctorate students as percentage of all doctorate students (source Eurostat)
R&D expenditure in the public sector as percentage of GDP (source Eurostat)
Venture capital investment as percentage of GDP Eurostat (source Eurostat)
R&D expenditure in the business sector as percentage of GDP (source Eurostat)
Non-R&D innovation expenditures as percentage of turnover (source Eurostat)
SMEs innovating in-house as percentage of SMEs (source Eurostat)
Innovative SMEs collaborating with others as percentage of SMEs (source Eurostat)
Public-private co-publications per million population (source Thomson Reuters)
PCT patents applications per billion GDP (in Purchasing Power Standard euros)(source OCDE/Eurostat)
PCT patent applications in societal challenges (environment-related technologies; health) per billion GDP (source OCDE/Eurostat)
Community trademarks per billion GDP (source Eurostat)
Community designs per billion GDP (source Eurostat)
SMEs introducing product or process innovations as percentage of SMEs (source Eurostat)
SMEs introducing marketing or organisational innovations as percentage of SMEs(source Eurostat)
Employment in fast-growing firms of innovative sectors (source Eurostat)
Employment in knowledge-intensive activities (manufacturing and services) as percentage of total employment (source Eurostat)
Medium and high-tech product exports as percentage of total product exports(source Eurostat)
Knowledge-intensive services exports as percentage of total service exports(source Eurostat)
Sales of new to market and new to firm innovations as percentage of turnover(source Eurostat)
License and patent revenues from abroad as percentage of GDP (source Eurostat)

La performance de l’Irlande

L’Irlande se classe 8ème en Europe avec un indice de 0.628, derrière la Suède (0.740), le Danemark (0.736), la Finlande (0.676) mais devant la France, 10ème (0.591). Sa performance augmente d’année en année : il était de 0.570 en 2007.

Dans certains domaines, les résultats de l’Irlande sont intéressants. Ainsi, pour les copublications scientifiques internationales (avec des auteurs hors Union Européenne), l’Irlande se classe 8ème derrière le Danemark, la Suède, les Pays-Bas et devant la France. Pour les publications scientifiques les plus citées (top10%), qui permettent de mesurer davantage la qualité, il en est de même : l’Irlande est 8ème, devant la France. Ces indicateurs sont à rapporter à la population du pays, mais d’autres données permettent de confirmer cette performance en nombre absolu. Au niveau mondial, l’Irlande se classe ainsi 30ème pour l’ensemble des copublications internationales (incluant des partenaires européens) devant la Corée du Sud, le Mexique, l’Argentine, l’Indonésie ou l’Afrique du Sud. Compte tenu de sa taille (120ème pays au monde), la performance est appréciable. Elle peut s’expliquer par la qualité de ses universités et les liens étroits qu’elles ont noués avec des chercheurs du monde entier (Etats-Unis, Australie mais aussi France, 4ème partenaire de l’Irlande).

L’Irlande est aussi classée 2ème pour les revenus générés par la propriété intellectuelle à l’étranger (licences, redevances sur brevets) avec un score de 2.28, derrière les Pays-Bas (3.75), et loin devant d’autres pays (France : 0.42, Allemagne : 0.78, USA : 0.64, Japon : 0.54). Les règles d’imposition et l’implantation de sièges européens de nombreuses entreprises américaines expliquent probablement ce classement.

Dans d’autres domaines, les résultats de l’Irlande sont plus mitigés. L’investissement public en R&D reste inférieur à la moyenne de l’Union Européenne (0.43% du PIB contre 0.72% pour l’UE), tout comme la proportion de doctorants étrangers dans les universités irlandaises (18.4% contre 25.5% pour l’UE).

Accéder à l’Innovation Union Scoreboard

Laisser un commentaire

Top