Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le Conseil fédéral Suisse lance trois nouveaux programmes nationaux de recherche

Le Conseil fédéral Suisse lance trois nouveaux programmes nationaux de recherche

Le Conseil fédéral vient de lancer les trois nouveaux programmes nationaux de recherche (PNR) suivants: «Un système de santé mieux adapté aux défis à venir», «La résistance aux antimicrobiens: une approche one-health» et «Les mégadonnées». Il a chargé le Fonds national suisse (FNS) de la mise en œuvre de ces programmes. Ces derniers devraient permettre d’importantes avancées dans les domaines de la santé et de la gestion des données. La durée de ces programmes est fixée à cinq ans et le montant total du budget s’élève à 65 millions de francs.

Le PNR «Un système de santé mieux adapté aux défis à venir» (20 millions de francs) a pour but de fournir une vue d’ensemble de l’organisation et de l’utilisation des soins médicaux en Suisse. Il est principalement axé sur l’amélioration de la gestion des ressources par la diminution du recours excessif ou insuffisant aux prestations. La prévention et le traitement des maladies chroniques multiples constituent un axe prioritaire du programme. Ce dernier doit par ailleurs contribuer à améliorer la disponibilité, l’accessibilité, l’appariement et la comparabilité des données médicales.

Le PNR «La résistance aux antimicrobiens: une approche one-health» (20 millions de francs) vise à contribuer à la diminution de la résistance aux antimicrobiens et de ses effets négatifs dans le traitement des maladies infectieuses. Il s’agit d’approfondir les connaissances sur les réservoirs potentiels de gènes de résistance et sur les mécanismes de transmission, de mettre au point des techniques de diagnostic rapide, de découvrir de nouvelles approches thérapeutiques antimicrobiennes et de proposer des mesures d’intervention. En raison de la mobilité des gènes de résistance entre les humains, les animaux et l’environnement, le PNR vise une approche globale et interdisciplinaire sur le modèle du concept «one-health».

Le PNR «Les mégadonnées» (25 millions de francs) prévoit de fournir les bases d’une utilisation efficace et adéquate du volume de plus en plus important de données (mégadonnées) dans tous les domaines de la société. Les projets de recherche livreront les bases scientifiques nécessaires au développement de solutions informatiques innovantes capables d’utiliser les mégadonnées efficacement et en toute sécurité dans les différents secteurs d’activités (analyse des données, algorythmes, cryptologie, services de gestion des données, sécurité et contrôle des accès).

Dans un deuxième temps, des domaines d’application des domaines sociétal (santé, infrastructures publiques) et économique qui utilisent actuellement déjà d’importantes masses de données devront être soumis à une analyse critique, notamment sous l’angle, d’une part, de la sécurité des données et des systèmes et, d’autre part, des mesures de régulation telles que la protection des données et la protection de la sphère privée.

En tant qu’instrument majeur de la Confédération pour encourager la recherche scientifique ciblée, les programmes nationaux de recherche (PNR) visent à générer des connaissances à caractère informatif ou opérationnel permettant de résoudre des problèmes actuels de la société et de l’économie. Les PNR s’étendent en règle générale sur une durée de cinq ans.

En vertu de la loi sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI), le Conseil fédéral décide périodiquement de la réalisation et du cadre financier de nouveaux programmes nationaux de recherche. La sélection des thèmes se fait dans une logique bottom-up. Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) recueille les propositions thématiques émanant des milieux intéressés. Le Fonds national suisse examine ensuite ces propositions sous l’angle de la faisabilité scientifique.

Laisser un commentaire

Top