Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les brevets en 2015

Les brevets en 2015

Thomson Reuters a publié un rapport intitulé « Disruptive game-changing innovation », lequel présente plusieurs études de cas et expose les tendances clés en matière d’innovation pour 2016. Par ailleurs, il fournit un aperçu des domaines et des régions à surveiller concernant l’activité mondiale des brevets. 

L’innovation a connu une croissance de 13,7 % en 2015

Selon les auteurs du rapport, l’activité mondiale dans le domaine de l’innovation a connu une forte hausse par rapport à l’année précédente, notamment dans les secteurs des dispositifs médicaux, de l’électroménagers et de l’aérospatial. Ces secteurs ont connu une croissance annuelle à deux chiffres en 2015, tout comme le secteur des technologies de l’information et de la communication et celui du pétrole. Seul le secteur de la biotechnologie rencontre une légère baisse de ses activités d’innovation.

2015, l’année de la « collabovation »

Il s’agit d’un néologisme utilisé pour définir la convergence de la collaboration et de l’innovation dans le processus de commercialisation des inventions avec des partenaires et des fournisseurs stratégiques.

Dans un monde où la perturbation et la concurrence sont la norme, la « collabovation » est nécessaire pour réussir.

De nombreuses innovations (voitures autonomes testées sur la voie publique, médicaments imprimés en 3D, etc.) ont été possibles grâce à un investissement massif dans l’innovation de la part d’organisations du monde entier.

Enfin, 2015 a été l’année où l’Internet des objets a reçu un accueil généralisé plutôt favorable.

NOTA :
Cette étude sur les brevets déposés en 2015 par comparaison avec le passé est passionnante. Mais de là à penser qu’on parle de l’innovation, c’est un peu rapide.
Certes les brevets sont un bon index de l’effort d’innovation mais c’est un index très approximatif et  ils constituent depuis le début (au XV° siècle à Venise) un bon moyen de motiver l’innovateur. Encore faut-il en être conscient et le dire !
Ceci étant rappelé, il est réconfortant de constater le dynamisme de l’innovation dans le monde. Et de percevoir les tendances.
Mais comme toute tendance, elle ne nous met pas à l’abri d’un découverte majeure qui révolutionne le onde ! Qui aurait pu imaginer en 1980 que 30 ans lus tard, on vendrait plus de « Personnal Computers » que de voitures.

Consulter le rapport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top