Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les brevets et l’Innovation en Chine : incitations politiques et résultats

Les brevets et l’Innovation en Chine : incitations politiques et résultats

La Chine a subi une progression remarquable dans le domaine des brevets, avec une moyenne des augmentations annuelles de demandes se situant à 34 %. Depuis l’année 2000, le nombre annuel de brevets a augmenté de seize fois, l’Office des brevets de la Chine ayant reçu un plus grand nombre de demandes de brevets que dans tout autre pays.

Selon ce rapport de RAND, deux facteurs clés déterminent cette tendance :

  1. le rôle des politiques en matière de brevets axées sur la promotion (y compris les quotas de brevets et les subventions);
  2. l’augmentation de la concurrence entre les entreprises.

Ces facteurs produisent des brevets allant de faible à haute qualité, respectivement.

Par ailleurs, la politique chinoise de marché public en matière d’innovation.  Ce lien mène à un site qui n'est peut-être pas soumis au standard gouvernemental sur l'accessibilité. ne semble pas avoir d’effets économiquement significatifs à l’échelle nationale ou à celle des entreprises. Cette situation occasionne un doute sur l’efficacité de cette politique lorsqu’il s’agit d’encourager l’innovation technologique en Chine, de même que sur l’impact des politiques publiques en matière d’innovation dans les pays en développement.

Ces résultats soulèvent également des questions quant à la viabilité des marchés publics dans les stratégies nationales d’innovation.

Finalement, les entreprises chinoises sont à la traîne de leurs pairs internationaux dans les performances d’innovation. Elles ne semblent pas être en train de rattraper les concurrents mondiaux.

Accéder au rapport de RAND

Laisser un commentaire

Top