Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les entrepreneurs atypiques séduisent de plus en plus le capital-investissement

Les entrepreneurs atypiques séduisent de plus en plus le capital-investissement

JP Morgan et Global Impact Investing Network ont publié les résultats de leur cinquième enquête annuelle « Eyes on the Horizon ».

L’enquête détaille les perceptions actuelles du marché de l’investissement d’impact grâce aux chiffres de performance des portefeuilles de 146 des plus gros investisseurs de la planète, y compris de gestionnaires de fonds, de banques, d’institutions de financement du développement, de fondations et de fonds de pension.

Selon ses auteurs, parier sur des entrepreneurs au profil atypique, c’est-à-dire peu diplômé ou issu des minorités, s’avère très souvent aussi profitable que de miser sur un pur produit des grandes écoles. Cette thèse qui réconcilie objectifs financiers et sociaux, est devenue en quelques années une véritable stratégie d’investissement. Elle est tirée de la politique de la « positive action » anglo-saxonne.

On apprend également dans ce rapport que l’impact investing a drainé plus de 60 milliards de dollars de capitaux dans des projets sociétaux ou portés par ces entrepreneurs d’un nouveau type.

En 2015, les « impact investing », dont le capital-investissement est la deuxième force, prévoient d’investir 16 % de plus, soit 12,2 milliards de dollars.

Consulter le Rapport

Laisser un commentaire

Top