Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les inventeurs se dopent à « l’effet cluster »

Les inventeurs se dopent à « l’effet cluster »

C’est une « vieille » idée et elle peut paraître banale, mais elle restait à confirmer: l’enrichissement intellectuel est un phénomène géographique.

Une étude récente réalisée par Enrico Moretti pour le NBER démontre que la productivité des inventeurs est renforcée par leur présence dans un cluster correspondant à leurs discipline. La méthodologie globale de cette étude est assez robuste : la productivité est mesurée par le nombre de dépôts de brevets.

Rappelons quelques faits qui expliquent l’importance de cette étude :
(1) les clusters de recherche ont été les premieres réalisation de politique locale d’innovation (Sophia Antipolis en France dans les années 70-80) ; mais on avait peu de résultats chiffrés.
(2) inventer n’est pas innover, ce n’est qu’un premier pas, il faut encore définir le standard technique (le cas échéant) et le modèle économique. L’étude est muette sur ces points.
(3) Rappelons aussi que le concept de cluster était au centre des recommandations de l’OCDE pour les politiques localesdans les années 90.
(4) En France, une part importante des politiques locales d’innovation reste fondée sur les pôles d’excellence / de compétitivité.

NBER : National Bureau of Economic Research (USA), Massachusetts Ave., Cambridge
Télécharger l’étude (payant, 5$) https://www.nber.org/papers/w26270)

Patrice Noailles – Forum Européen des Politiques d’Innovation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top