Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les investissements en R-D de l’Allemagne à un niveau record

Les investissements en R-D de l’Allemagne à un niveau record

En 2013, et pour une nouvelle année consécutive, le niveau des investissements en Recherche et Développement (R&D) de l’Allemagne était en hausse. Voici l’un des enseignements livrés par le rapport annuel de la Fondation des donateurs pour la science allemande (Stifterverband) [1].

Les investissements en R&D ont connu une augmentation de 1,3% par rapport à l’année précédente, portant leur niveau à près de 80,2 milliards d’euros. A titre de comparaison, ces dépenses s’élevaient à 79,5 milliards d’euros en 2012, et à 74,6 milliards d’euros en 2011.

Comme en 2012, la croissance est essentiellement due à une augmentation des budgets R&D des organismes de recherche extra-universitaires (+6,7%) et aux universités (+3,2%). En revanche, la contribution des entreprises est demeurée relativement stable, à un niveau équivalent à celui de 2012 (environ 53,6 milliards d’euros). Cela porte le niveau global des investissements allemands en R&D à 2,85% du PIB. Ce chiffre, en diminution relative par rapport à celui de l’année précédente, s’explique par l’adoption récente d’un nouveau mode de calcul du PIB. La réforme du « Système européen de comptabilité » (SEC), survenue à l’été 2014, a entrainé la redéfinition des critères pris en compte dans le calcul du PIB [2], ce qui s’est traduit par un accroissement relatif du PIB des pays européens.

L’étude indique également une tendance positive concernant la R&D au sein des PME allemandes. Bien que, comme en 2012, ce sont les entreprises de plus de 500 salariés qui supportent l’essentiel des dépenses d’innovation en Allemagne, les investissements en R&D des PME sont en hausse de 4,6%. Les entreprises du secteur de l’énergie, de l’électronique et de la métallurgie sont les principales contributrices dans cette augmentation.

A l’occasion de la présentation du rapport, la Ministre fédérale allemande de l’enseignement et de la recherche, Johanna Wanka, a rappelé que le gouvernement fédéral s’était engagé en 2015 à hauteur de 15,3 milliards d’euros pour la R&D. A titre de comparaison, ce montant a pratiquement doublé depuis 2005.

Consulter le rapport (allemand)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top