Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les living labs de l’Etat ?

Les living labs de l’Etat ?

Le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique a lancé un appel à projets de laboratoires d’innovation territoriale visant à permettre la création de lieux d’échanges et de valorisation de la créativité, d’idées et de compétences des agents de l’administration territoriale de l’État. Impliquant d’autres parties-prenantes (opérateurs, collectivités, associations, usagers, etc.), ces laboratoires d’innovations territoriales seront porteurs de solutions numériques innovantes tant dans la manière de les concevoir que dans celles d’exercer les métiers de l’administration territoriale de l’État.

Les administrations ont jusqu’au 28 septembre 2016 pour déposer leurs projets. Qu’est-ce qu’un laboratoire d’innovation territoriale ? Quels types de projets proposer ? Comment se faire accompagner ?

Calendrier :

  • 7-8 juillet 2016 : Session de découverte des laboratoires
  • Début septembre 2016 : Journée de regroupement
  • 28 septembre 2016 : Date limite de dépôt des dossiers de candidature
  • 15 novembre 2016 : Sélection des laboratoires lauréats
  • 2017-2018 : Mise en œuvre des laboratoires d’innovation territoriale

L’appel à projets « Laboratoires d’innovation territoriale » a vocation à permettre la création de lieux d’échanges et de valorisation de la créativité, des idées et des compétences des agents de l’administration territoriale de l’État.

Les prérequis des projets :

  • Chaque projet de laboratoire est porté par un groupe d’agents, relevant de plusieurs directions ou services de l’État en région.
  • Les projets sont déposés officiellement par le préfet de région.
  • Les laboratoires associent d’autres acteurs du territoire :
    • opérateurs publics (ARS, Caisse des dépôts, Pôle emploi…) ;
    • collectivités territoriales ou établissements publics locaux ;
    • acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
    • entreprises privées, notamment les startups ;
    • associations en lien avec les politiques régionales ;
    • usagers des services publics.
  • Il s’agit de projets d’amorçage, pour initier une dynamique.
  • 50% du budget des projets retenus sera financé sur ses 18 premiers mois par le Programme d’investissements d’avenir.
  • Le budget des projets ne doit pas excéder 500 000 €. Il peut inclure la valorisation du temps dédié par les agents au laboratoire, et le coût d’éventuels prestataires venant contribuer au projet.

Remarques : Que l’Etat et les collectivités publiques créent des « living labs » est une initiative positive. Néanmoins, il est assez surprenant que tout cela se déroule dans un certain secret : pas d’accès aux documents et par d’appel au public.

Tout savoir sur l’appel à projets

Documents de l’appel à projets

Laisser un commentaire

Top