Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les marchés financiers hésitent à investir dans les entreprises innovatrices qui manquent de savoir-faire en gestion (Canada)

Les marchés financiers hésitent à investir dans les entreprises innovatrices qui manquent de savoir-faire en gestion (Canada)

Le Centre pour l’innovation des entreprises du Conference Board du Canada a publié une étude qui indique que les nouvelles entreprises canadiennes qui recherchent un financement extérieur ont besoin chaque année de 3 G$ en capitaux empruntés et de 2,5 G$ en capitaux propres pour financer convenablement leurs innovations.

Cependant, ces entreprises innovatrices en démarrage échouent souvent dans leur tentative d’obtenir un tel financement auprès des marchés financiers car elles ne parviennent pas à démontrer qu’elles possèdent les capacités de gestion requises pour commercialiser leurs produits avec succès.

Selon le rapport intitulé Start Me Up: Funding Canada’s Emerging Innovators, le Canada compte de nombreux entrepreneurs talentueux mais qui échouent souvent à obtenir le financement dont ils ont besoin, car leurs compétences en gestion des organisations font défaut dans deux domaines : les ventes et le marketing, d’une part, et les processus opérationnels, d’autre part.

Dans le même ordre d’idée, un second rapport du Conference Board du Canada intitulé Skills for Business Innovation Success: It’s People Who Innovaterévèle que les entrepreneurs qui démontrent certaines lacunes sur le plan de l’innovation en affaires minent encore la capacité du Canada de soutenir la concurrence. Le rapport présente diverses stratégies propres à favoriser l’innovation dans les entreprises canadiennes grâce à l’acquisition de compétences souhaitables.

Consulter le premier communiqué de presse du Conference Board du Canada

Consulter le second communiqué de presse du Conference Board du Canada

Laisser un commentaire

Top