Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les objectifs d’innovation et les stratégies d’acquisition de connaissance des entreprises

Les objectifs d’innovation et les stratégies d’acquisition de connaissance des entreprises

En utilisant des données portant sur un large échantillon d’entreprises britanniques, les auteurs de cet article de l’organisme Enterprise Research Centre (ERC) examinent les facteurs qui déterminent les deux modes d’acquisition de connaissances suivants :

  1. les relations interactives qui peuvent être exploratoires et dans lesquelles l’apprentissage est mutuel. Il peut s’agir de partenariats, de réseautages ou d’accords officiels ou non officiels;
  2. les relations non interactives dans lesquelles les flux de connaissances sont unidirectionnels. Des exemples de ce type de mécanisme comprennent l’imitation, l’ingénierie inversée ou la participation à des événements.

Les auteurs constatent un effet de complémentarité entre les deux modes, et ce, dans tous les secteurs et peu importe la taille de l’entreprise. En d’autres mots, les entreprises qui ont le plus de relations interactives à l’intérieur de leur activité en matière d’innovation ont aussi le plus de relations non interactives.

Par ailleurs, lorsque les objectifs d’une entreprise en matière d’innovation ont trait à l’amélioration des produits ou des services, cette entreprise semble plus apte à établir des relations non interactives plutôt qu’interactives.

Finalement, les auteurs ont également trouvé une relation cohérente et positive entre la qualité du capital humain d’une entreprise et les relations externes de celle-ci (autant interactives que non interactives).

Consulter le rapport d’ERC

Laisser un commentaire

Top