Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Les universités allemandes, championnes de l’international

Les universités allemandes, championnes de l’international

L’Office allemand pour les échanges académiques (DAAD) vient de publier une étude portant sur l’internationalisation des universités allemandes. Le principal enseignement que livre cette étude est que le paysage de l’enseignement supérieur en Allemagne tend à affirmer de plus en plus son profil international.

Les résultats indiquent qu’à la mi-2014, près de 300 établissements d’enseignement supérieur allemands ont noué environ 31.000 coopérations internationales dans 150 pays. La moitié de ces partenariats sont établis avec des Etats européens, dans le cadre du programme d’échange Erasmus.

L’étude établit également une distinction par type d’établissement, afin de connaitre les spécificités propres à chaque structure :
– Universités techniques
– Universités de plus de 20.000 étudiants
– Universités de moins de 20.000 étudiants
– Ecoles supérieures spécialisées de plus de 5.000 étudiants
– Ecoles supérieures spécialisées de moins de 5.000 étudiants
– Universités d’arts et de musique

Il apparaît que les universités techniques et les établissements d’arts et de musique sont les établissements ayant connu l’internationalisation la plus poussée. Ils ont notamment vu une hausse de leurs effectifs en étudiants, enseignants et chercheurs d’origine étrangère. A l’inverse, les écoles spécialisées supérieures et les universités de moins 20.000 étudiants semblent pâtir de difficultés pour attirer ce type de publics, sans doute du fait d’une moindre notoriété à l’international. Enfin, le dernier enseignement de cette étude est le pouvoir d’attraction des disciplines scientifiques, notamment auprès des étudiants internationaux.

Cette étude a été réalisée en partenariat avec la Fondation Alexander von Humboldt et la Conférence allemande des présidents d’université (HRK). Elle existe depuis maintenant cinq ans, et est financée par le Ministère fédéral allemand de l’enseignement et de la recherche (BMBF).

Consulter l’étude « Internationalitat an deutschen Hochschulen » (version intégrale, en allemand)

Laisser un commentaire

Top