Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’innovation dans les régions périphériques

L’innovation dans les régions périphériques

Il est largement admis que les entreprises des régions périphériques bénéficient moins des retombées des connaissances locales que les entreprises situées dans une agglomération métropolitaine ou dans une grappe industrielle.

Dans cette étude du Center for Innovation, Research and Competence in the Learning Economy (CIRCLE), les auteurs examinent la mesure dans laquelle les entreprises innovantes des régions périphériques compensent le manque d’accès à des retombées de connaissances locales en collaborant à d’autres échelles géographiques.

Jusqu’à présent, la documentation suggère surtout que les collaborations complètent les retombées des connaissances locales, au lieu de les compenser.

En utilisant des données sur les habitudes de collaboration des entreprises innovatrices en Suède, l’étude tend à prouver que les entreprises dont l’accès aux externalités de connaissances locales est considéré comme faible ont tendance à collaborer davantage. Toutefois, cet effet dépend de la taille des entreprises et de leurs capacités à l’interne.

En effet, les résultats suggèrent que les grandes entreprises et celles dont les capacités à l’interne sont reconnues comme solides compensent, avec des collaborations, un manque de retombées de connaissances locales.

En revanche, les petites entreprises et celles dont les capacités à l’interne sont considérées comme faibles dépendent davantage de l’infrastructure régionale pour acquérir de la connaissance.

Accéder à l’étude du CIRCLE

Laisser un commentaire

Top