Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’innovation déflationniste

L’innovation déflationniste

La Revue des Sciences de Gestion, Direction et Gestion a publié un article de Patrice Noailles-Siméon intitulé « L’innovation déflationniste : introduction à l’analyse monétaire de l’innovation« .

En illustrant son propos par les exemples du prix des télécommunications mobiles en France entre 2008 et 2011, du développement de la micro-électronique, de l’économie numérique et notamment des sites collaboratifs, l’auteur met en évidence le caractère monétaire déflationniste de l’innovation et montre que la valeur globale créée par l’innovation n’est pas liée de façon mécanique à son prix. Il montre ainsi comment le « voile monétaire » est modifié par les innovations.

Dans un monde où le « voile monétaire » évolue très rapidement sous l’effet d’innovations de rupture, cet article souligne un mécanisme de démonétisation de l’économie : dans certaines conditions, on peut créer de la valeur avec des prix qui baissent, on peut augmenter la richesse globale en baissant le volume monétaire de la production ; la productivité apparente mesurée aux prix courants peut baisser alors qu’elle augmente en réalité.

En toile de fond, on aperçoit deux débats fondamentaux sur le rôle économique de la monnaie et sur l’esquisse d’une nouvelle croissance. Comme tous les articles exploratoires sur un sujet encore peu commenté, cet article s’efforce d’abord de définir des notions fondamentales et de préciser quelques questions. C’est autant un programme de travail qu’une synthèse sur les possibilités actuelles d’analyse.

Consulter l’article

Laisser un commentaire

Top