Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’innovation, la commercialisation et l’internationalisation pour stimuler la compétitivité de l’Union européenne sur le plan industriel

L’innovation, la commercialisation et l’internationalisation pour stimuler la compétitivité de l’Union européenne sur le plan industriel

Malgré les difficultés qui sévissent actuellement sur le plan économique, l’industrie manufacturière de l’Union européenne (UE) possède un certain nombre d’atouts concurrentiels qui devraient être mieux exploités pour stimuler la croissance économique. Telle est la conclusion des deux rapports portant sur la compétitivité industrielle et publiés récemment par la Commission européenne (CE).

Pour éviter un arrêt de la croissance, il est recommandé que l’UE et les États membres s’attaquent, sans délai, à un certain nombre de points considérés comme préoccupants :

  • pour que l’industrie européenne puisse préserver sa compétitivité, des investissements supplémentaires sont nécessaires dans tous les secteurs;
  • comparativement aux autres entreprises, les PME éprouvent un plus grand nombre de difficultés pour obtenir du crédit bancaire, même si les résultats qu’elles obtiennent sur le plan financier sont identiques;
  • de l’innovation et une commercialisation de la recherche considérées comme plus efficaces, et l’accès à de la main-d’œuvre hautement qualifiée, sont autant de facteurs de compétitivité qu’il importe de stimuler davantage;
  • une plus grande efficacité de l’administration publique induirait des taux plus élevés d’entreprises à croissance rapide, notamment en faisant augmenter le chiffre d’affaires de ces dernières. Les États membres doivent, de meilleure façon, prendre en considération les effets de la réglementation et de la législation sur la compétitivité;
  • un accompagnement s’impose pour soutenir l’internationalisation des PME, en particulier en ce qui concerne l’accès aux capitaux, les compétences, le soutien à l’innovation et les mesures de renforcement de la productivité.

La compétitivité industrielle varie beaucoup au sein des États membres. Les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark et l’Irlande affichent une compétitivité forte et en progression, alors que la Slovénie, la Bulgarie, la Croatie, Chypre et Malte présentent une compétitivité modeste et en stagnation.

Consulter le communiqué de presse de la CE

Lire le communiqué de la CE qui présente en détail les facteurs influençant la compétitivité industrielle dans l’UE

Lire le communiqué de la CE qui fait état des données sur la progression de la compétitivité industrielle par État membre de l’UE

Laisser un commentaire

Top