Vous êtes ici
Accueil > Actualité > L’Institut Fraunhofer propose de passer de la notion de système d’innovation à un dispositif ouvert

L’Institut Fraunhofer propose de passer de la notion de système d’innovation à un dispositif ouvert

L’Institut Fraunhofer a publié un rapport dans lequel il revisite le cadre établi du dispositif national et régional d’innovation (NIS / RIS) à la lumière des dernières connaissances issues de la recherche sur l’innovation, dans le but d’augmenter sa capacité à générer des idées significatives pour les décideurs politiques et les autres acteurs qui souhaitent influencer la capacité d’innovation des nations, des régions et des secteurs.

Les auteurs du rapport ont passé en revue six volets de recherche qui remettent en question le cadre classique du système national ou régional d’innovation en pointant vers un plus large éventail d’acteurs, d’institutions et des modes d’innovations pertinents pour le paysage de l’innovation :

  1. les utilisateurs de l’innovation ;
  2. l’innovation sociale ;
  3. l’innovation collaborative ;
  4. les nouveaux intermédiaires de l’innovation ;
  5. la philanthropie risquée ;
  6. le capital social et relationnel et les industries à faible intensité de R&D.

Plusieurs phénomènes soulignent la nécessité d’une révision plus fondamentale du cadre actuel du « système d’innovation ».

En particulier, le rôle des acteurs sociaux  (aujourd’hui, des demandeurs) doit être élargi à  la génération de connaissances et au financement.

Par ailleurs, le capital social et relationnel devient un facteur clé pour des relations de confiance entre les divers acteurs de l’innovation.

Les auteurs du rapport proposent entres autres un cadre de système national d’innovation dans lequel les acteurs seraient regroupés dans des nuages ouverts, mettant ainsi l’accent sur la fluidité entre les fonctions et les acteurs.

NOTA : Le rapport met bien en évidence la complexité croissante de la notion actuelle de « système » d’innovation et propose d’ouvrir cette notion pour intégrer des phénomènes nouveaux aux niveaux des régions et des nations. Cette démarche va avoir un double effet de complexifier le modèle et de mieux le faire coller à la réalité…. c’est une démarche dynamique de complexification croissante.
Nous proposons d’aller encore plus loin et de substituer la notion de « dispositif » qui enlève la caractère finaliste du système et d’ajouter la notion d’écosystème de l’innovateur qui complète bien l’approche du dispositif innovant.

Consulter le rapport de l’Institut Fraunhofer intitulé Opening up the innovation system framework towards new actors and institutions

Laisser un commentaire

Top