Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Mise en place d’un partenariat pour trouver des solutions aux problèmes des pays en développement

Mise en place d’un partenariat pour trouver des solutions aux problèmes des pays en développement

L’Agence américaine pour le développement international (USAID) a réaffirmé son engagement à mettre la science et la technologie au service des pays en développement. C’est ainsi que la USAID a annoncé un investissement de 151 M$ pour lancer le projet US Global Development Lab.

Il s’agit d’un partenariat public-privé d’innovation, destiné à proposer et à faire connaître des solutions scientifiques à certains des plus grands fléaux qui sévissent dans les pays en voie de développement.

Le GDL rassemble, d’une part, de grandes entreprises du secteur privé telles que Coca-Cola, GlaxoSmithKline et Microsoft, qui travailleront aux côtés des universités et instituts américains de recherche, et, d’autre part, des organismes de bienfaisance, le but commun étant de trouver des solutions aux problèmes découlant de l’extrême pauvreté des habitants vivant dans les pays en développement.

Voici des exemples de projets de recherche auxquels s’intéresse le GDL :

  • le développement d’un réfrigérateur utilisant le fumier comme source d’énergie;
  • la mise au point d’un matériel mobile de dépistage du SIDA;
  • l’élaboration de matériel pour aider les sages-femmes sans formation à finaliser avec succès des accouchements compliqués.

L’un des principaux défis du US Global Development Lab sera d’harmoniser les différents objectifs des partenaires. En ce qui concerne l’entreprise privée, son évolution rapide et son expérience en ce qui a trait à la diversité des marchés et à l’innovation apporteront une valeur significative aux activités de recherche et développement.

Consulter l’article de SciDev.Net

Laisser un commentaire

Top