Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Optimisation des chaînes d’approvisionnement par l’innovation

Optimisation des chaînes d’approvisionnement par l’innovation

Les auteurs d’un rapport, publié par le Confederation of British Industry (CBI), le plus important syndicat patronal britannique, affirment qu’une optimisation des chaînes d’approvisionnement permettrait d’injecter, d’ici 2025, plus de 54 G $ (30 G £) supplémentaires dans l’économie de la Grande-Bretagne. De plus, ce financement pourrait créer 500 000 nouveaux emplois.

Les auteurs du rapport intitulé Pulling Together: Strengthening the UK’s supply chains recommandent des actions pour revitaliser les chaînes nationales d’approvisionnement. Ils proposent également des solutions en vue de relancer la stratégie industrielle du Royaume-Uni.

Le document révèle, notamment, que le sous-investissement en matière de recherche et de développement (RD) ainsi qu’une crise dans les compétences industrielles fragilisent, particulièrement, le secteur de la fabrication de pointe, tels les plastiques, les métaux et les produits chimiques, par exemple.

Pour s’attaquer à ces problèmes, le CBI exhorte le gouvernement et les entreprises à collaborer pour renforcer les chaînes d’approvisionnement en misant sur ​​l’innovation, la fabrication de produits de meilleure qualité et une approche client qui vise l’excellence.

Parmi les mesures proposées par les auteurs du rapport, les suivantes ressortent :

  • fixer un objectif à long terme en vue d’atteindre un niveau de dépenses pour la RD, en pourcentage du PIB, de l’ordre de 3 %;
  • élargir le crédit d’impôt pour la RD en vue d’y inclure les activités de commercialisation de produits et services, et instaurer un soutien financier pour stimuler la fabrication de produits innovants de conception britannique;
  • doubler, au cours des prochaines années, les subventions accordées par Innovate UK, l’agence britannique axée sur l’innovation;
  • favoriser, sur le plan financier, les projets qui ciblent les domaines des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques (STEGMA), dans le but d’assurer une relève de qualité dans ces matières;
  • élaborer une stratégie nationale portant sur les matériaux (national materials strategy) pour protéger et améliorer les sous-secteurs critiques dans la chaîne d’approvisionnement.

Le CBI recommande à l’État de favoriser la mise en place d’un environnement d’affaires plus dynamique, de façon à encourager davantage, sur le plan de la fiscalité, l’investissement à long terme, en particulier en ce qui a trait aux PME.

Consulter le communiqué de presse du CBI

Accéder au rapport « Pulling Together: Strengthening the UK’s supply chains »

Laisser un commentaire

Top