Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Pour une gouvernance européenne plus favorable à l’innovation

Pour une gouvernance européenne plus favorable à l’innovation

Le High Level Group (HLG), formé de représentants des États membres de l’Union européenne (UE), vient de déposer un rapport sur la gestion politique de l’innovation.

Le plan Inspiring and Completing European Innovation Ecosystems, dont le but est d’inspirer et de formaliser les écosystèmes d’innovation européens, propose des moyens de favoriser la croissance et l’innovation en Europe.

Le plan présente des recommandations de bonnes pratiques pour les décideurs politiques. Ces recommandations sont divisées en trois parties. La première porte sur la meilleure manière de façonner l’écosystème de l’innovation de l’UE, la deuxième porte sur l’innovation sociale et la troisième se concentre sur les moyens de favoriser l’innovation par l’intermédiaire de la gouvernance de l’UE. Elles se résument ainsi.

L’écosystème de l’innovation

En ce qui concerne l’écosystème de l’innovation, le HLG demande que les droits de propriété intellectuelle aillent au-delà du simple système des brevets, et ce, pour trouver un équilibre entre la protection des connaissances et leur diffusion. Il conseille également une approche plus inventive en ce qui concerne la croissance durable fondée sur la résilience des écosystèmes, avec un accent porté sur la recherche et l’innovation, de même que sur la collaboration entre les différentes parties prenantes.

Des innovations socialement acceptables

Pour rendre les innovations acceptables à l’échelle sociale, le HLG suggère d’inclure et d’élargir l’innovation sociale dans les schémas de gestion des politiques de l’UE en matière d’innovation. Cette inclusion et cet élargissement impliquent, par exemple, la nécessité de communiquer sur les effets bénéfiques de l’innovation, d’innover à tous les niveaux de l’éducation et de stimuler l’esprit d’entreprise et la responsabilité sociale.

Favoriser l’innovation

En cette matière, le HLG recommande, notamment, de recourir régulièrement aux réunions du Conseil européen pour approfondir les discussions portant sur un thème proche du citoyen; de prendre des mesures ayant pour but de réduire la fracture de l’innovation au sein du marché unique et d’assister la construction des écosystèmes nationaux d’innovation; finalement, de prendre des mesures en vue d’améliorer radicalement l’évaluation de la cohérence des politiques et de leurs conséquences.

Consulter le plan Inspiring and Completing European Innovation Ecosystems

Accéder au communiqué de presse d’Europa

Laisser un commentaire

Top