Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Priorités de l’Australie en matière de recherche scientifique

Priorités de l’Australie en matière de recherche scientifique

À l’occasion de la réunion inaugurale du Commonwealth Science Council en novembre 2014, le scientifique en chef de l’Australie avait demandé aux groupes de travail formés de chercheurs, de chefs de file de l’industrie et de représentants gouvernementaux dans chaque domaine prioritaire de déterminer les principaux défis nationaux.

L’exercice avait pour but de s’assurer qu’une proportion suffisante des fonds publics en matière de recherche serait accordée pour apporter des solutions aux problèmes les plus urgents auxquels le pays doit faire face.

À des fins consultatives, les défis suivants sont présentés à la nation.

  • L’alimentation : optimiser la production et la transformation des aliments, améliorer la sécurité alimentaire et minimiser les déchets.
  • Le sol et l’eau : préserver l’actif critique, tels la Grande Barrière de Corail, le nord de l’Australie, les bassins et aquifères urbains, et renforcer les capacités pour obtenir de meilleures précisions en matière de changement des écosystèmes marins.
  • Le transport : élaborer des systèmes de transport à faibles coûts et considérés comme fiables, résilients et efficaces, et qui pourraient satisfaire les besoins des entreprises et permettre la mobilité durable, tout en réduisant les émissions de carbone et d’autres formes de pollution.
  • La cybersécurité : développer, dans les services publics, les entreprises, ainsi que dans les organismes gouvernementaux, des systèmes de communication sécurisés, et ce, dans le but de protéger la société contre les attaques informatiques.
  • L’énergie : élaborer des solutions d’approvisionnement énergétique considérées comme fiables, économiques et durables, pour être en mesure d’affronter les chocs imprévisibles.
  • Les ressources : mener une recherche fondamentale qui contribuera à une compréhension de la structure, de la composition et des processus régissant la formation et la distribution des ressources en Australie.
  • La fabrication : soutenir, sur le plan de la recherche, les industries manufacturières existantes, tout en développant le nouveau secteur de la fabrication de pointe.
  • Les changements environnementaux : augmenter la capacité de l’Australie à répondre aux changements environnementaux. Mieux intégrer les résultats de la recherche en matière de systèmes biologiques, physiques, sociaux et économiques.
  • La santé : améliorer la santé de l’ensemble de la population australienne.

Consulter le communiqué du gouvernement de l’Australie

Laisser un commentaire

Top