Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Rapport Blachier – Une boite à idées simplificatrices

Rapport Blachier – Une boite à idées simplificatrices

L’innovation ne se décrète pas ! Tous les spécialistes le savent et c’est la vrai raison d’exister de ce rapport : on a fait beaucoup de choses qui devraient faire de la France et notamment de Paris, un leader de l’innovation … et ça n’est pas encore clair dans les résultats ! Il manque toujours quelque chose de plus ! Pour avancer encore, les ministres de l’économie et des finances de 2016, ont demandé à Jean-Lou Blachier de faire le bilan de ce qu’il fallait encore faire pour lancer la machine à innover.
JLB nous propose des idées plus régionales, plus locales même, plus humaines, moins brillantes parfois, sans généralisation abusive avec un souci clair, re-industrialiser la France, et des solutions qu’il faut tester avant de les généraliser.
Certes le style n’est  pas très technocratique, mais le contenu est impressionnant de densité et de pragmatisme ! Certaines propositions sont applicables en l’état, d’autres nécessitent un certain travail de mise en place. L’ensemble est hétérogène mais pragmatique. Il faut tester une à une ces propositions et savoir ne garder que ce qui fonctionne ! Ce sera l’un des livres de chevet des prochains responsables de l’innovation.
1 – Créer un cadre juridique, social et fiscal pérenne.
2. Créer un poste de Haut-Commissaire à l’Innovation et au développement des entreprises.
3 – Renforcer un écosystème fiscal dérogatoire pour les entreprises innovantes.
4 – Développer des outils de financement dédiés au développement des entreprises innovantes.
5 – Adapter le Partenariat d’Innovation aux PME.
6 – Créer des dispositifs incitatifs pour les achats d’innovations.
7 – Améliorer l’adéquation entre formations techniques et besoin des entreprises.
8 – Autoriser le mécénat de compétences au bénéfice des PME et PMI innovantes.
9 – Mieux soutenir l’innovation non technologique et l’investissement immatériel.
10 – Créer un environnement favorable lors de la phase d’accès au marché et d’industrialisation des innovations
11 – Doper les écosystèmes.
12 – Détecter et faire émerger les PME industrielles qui seront les ETI de demain.
Est-ce que cela sera suffisant ? Certainement pas. Aux USA qui ont pourtant une certaine avance en matière d’innovation, le Gouvernement fédéral et les Gouvernements des Etats ne cessent de renouveler leur boîte à outil … avec toutefois un « point fixe » qui est un « statut »de l’entrepreneuriat particulièrement favorable.
Bonne lecture

One thought on “Rapport Blachier – Une boite à idées simplificatrices

Laisser un commentaire

Top