Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Récents enseignements de la théorie des réseaux en faveur de la politique et du management des clusters

Récents enseignements de la théorie des réseaux en faveur de la politique et du management des clusters

Publié par le Centre de recherche en économie et management (CREM), cet article a pour but de démontrer qu’en dépit du scepticisme croissant, il existe de nouvelles occasions pour les politiques de soutien aux grappes (clusters) et leur gestion collective.

Ces occasions requièrent de passer de la logique du « tout réseau » qui caractérise les orientations politiques à des formes plus chirurgicales et bien ciblées d’incitation à la collaboration en R-D. Elles impliquent également d’adopter des mécanismes renouvelés de coordination, favorisant un ensemble de propriétés structurelles des réseaux le long des phases du cycle de vie des grappes.

Les auteurs s’appuient sur les récentes avancées de la littérature associant propriétés structurelles des réseaux d’innovation et dynamique créative des grappes.

L’article montre que les grappes performantes sont celles qui parviennent à faire émerger un cœur d’organisations opérant sur les marchés matures tout en maintenant des connexions fortes avec des organisations périphériques pourvoyeuses de connaissances fraiches.

Il devient nécessaire, selon les auteurs, de substituer à des mécanismes d’incitation à la collaboration qui privilégient la densité relationnelle et le renforcement des liens existants, des mécanismes d’incitation qui donnent une plus large part à une identification et un ciblage plus spécifique des liens manquants dans la structuration des réseaux.

De façon complémentaire, il s’agira de soutenir la création des tiers lieux, lesquels pourraient devenir progressivement les lieux incontournables où pourraient émerger ces rencontres exploratoires. Rencontres où peuvent naître des collaborations aux frontières des domaines industriels et technologiques.

Consulter l’article du CREM

Laisser un commentaire

Top