Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Researchers’ Report 2014

Researchers’ Report 2014

Dans ce troisième rapport annuel, la Commission européenne (CE) examine les mesures mises en place, dans les États membres et les pays associés, pour abolir les obstacles à la mobilité, à la formation et aux conditions de travail des chercheurs.

L’Europe a beaucoup de chercheurs talentueux et qualifiés, leur nombre total étant même supérieur à celui des États-Unis, du Japon et de la Chine. Toutefois, ces chercheurs représentent une part beaucoup plus faible de la main-d’œuvre que celle observée aux États-Unis ou au Japon; par contre, l’écart se resserre. De plus, en Europe, en ce qui concerne les chercheurs, le rapport entreprises/secteur public est nettement inférieur à celui des États-Unis, du Japon et de la Chine.

Les États membres et les pays associés ont rapporté une série de mesures ayant pour but d’assurer une formation suffisante de chercheurs pour atteindre leur objectif national respectif. Ces mesures comprennent des moyens réglementaires et quasi réglementaires de mise en œuvre, tels que des plans d’action nationaux, des programmes et de nouvelles lois.

Certains pays ont aussi mis en place des mesures non réglementaires, comme des programmes de sensibilisation aux carrières scientifiques ou des incitations sous forme de prix spéciaux.

Par ailleurs, pour la première fois, le rapport contient également un indice composite de l’excellence de la recherche européenne par rapport à celle des autres pays développés, ce qui peut être considéré comme un indicateur de l’attrait que peut représenter l’Union européenne pour ses propres chercheurs et pour ceux des autres pays. Ainsi :

  • l’Union européenne se situe loin derrière les États-Unis, mais nettement devant le Japon, la Corée du Sud, la Chine, l’Inde et le Brésil, et ce, en ordre décroissant;
  • de 2007 à 2012, le niveau d’excellence de la recherche dans l’Union européenne a augmenté de six points de pourcentage, pour atteindre 47,8. Ce niveau a augmenté dans tous les pays de l’Union européenne, sauf la Grèce;
  • les pays les plus performants de l’Union européenne sont les États nordiques membres de celle-ci, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique, tous atteignant des scores de plus de 60.

Finalement, pour chacun des États membres, la Commission européenne a également publié un tableau de bord.

Accéder au Rapport de la CE

Laisser un commentaire

Top