Vous êtes ici
Accueil > Actualité > scanR : un moteur de l’open-innovation en France

scanR : un moteur de l’open-innovation en France

Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) a lancé une application dont le but est de cartographier l’écosystème de recherche et d’innovation des laboratoires publics et des entreprises en France.

scanR se présente comme une application web d’aide à la caractérisation des structures de recherche publiques (unités de recherche, institutions publiques) et privées (entreprises), quels que soient leur discipline ou leur secteur.

Le moteur de la recherche et de l’innovation combine des informations extraites des sites web des structures de recherche et des données ouvertes enrichies, concernant près de 17 000 acteurs de la recherche implantés en France : publications et thèses, implication dans des projets de recherche collaborative, essaimage d’entreprises, brevets…

Il faut également noter que mode d’alimentation en données de scanR ne permet pas de garantir l’exhaustivité du référencement des publications, brevets, thèses et financements, et s’accompagne donc d’un mécanisme de contribution collaborative (crowdsourcing). L’application permet en effet à chaque utilisateur de faire remonter de façon simple des remarques et des erreurs ou de proposer des enrichissements directement sur les pages des structures de recherche.

L’application scanR, comme le portail open data de l’enseignement supérieur et de la recherche, s’inscrivent dans le cadre des engagements internationaux pris par la France : ouverture des données de la recherche (engagement pris lors de la signature de la Charte Open Data du G8), renforcement de la politique d’ouverture et de circulation des données (engagement 15 du Plan d’action national de la France au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert).

Notre analyse :

Nous ne souscrivons pas à la mode de « l’open-innovation-miracle ». L’open-innovation n’est pas un phénomène nouveau et révolutionnaire, c’est le mécanisme de base de la quasi-totalité des innovations ! C’est pourquoi, nous saluons la mise en place de systèmes d’information qui permettent de renforcer les mécanismes fondamentaux de l’open-innovation et scanR en est un !

Mais ATTENTION : ce mécanisme n’est pas national, ni européen, il va faire bénéfiocier tous les innovateurs des idées contenues dans la Base scanR. On déplace la difficulté de l’accès aux informations à l’analyse et à l’exploitation de ces informations qui, de plus, sont ouvertes mondialement.

En d’autres termes, l’ouverture de ces données constituent un défi pourr notre dispositif national d’innovation !

Accéder à scanR

Laisser un commentaire

Top