Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Tableau de bord 2015 de l’OCDE sur la science, la technologie et l’industrie

Tableau de bord 2015 de l’OCDE sur la science, la technologie et l’industrie

Les pays doivent investir davantage dans la R&D à long terme, afin de développer les technologies de pointe qui façonneront l’industrie, la santé et les communications de demain, et fournir d’urgence les solutions nécessaires pour affronter les défis mondiaux tels que le changement climatique, selon une nouvelle étude de l’OCDE.

Les données relatives aux brevets, exposées dans le Tableau de bord 2015 de l’OCDE sur la science, la technologie et l’industrie, font apparaître les États-Unis, le Japon et la Corée comme les chefs de file incontestés d’une nouvelle génération de technologies « de rupture » dans les domaines des matériaux de pointe, de la santé, et des technologies de l’information et des communications, susceptibles de bouleverser les processus existants. La Corée, en particulier, a enregistré des avancées remarquables.

Si, en Corée, les dépenses publiques de R&D ont quadruplé en termes réels depuis 2000, pour atteindre 1.2 % du PIB en 2014, elles ont stagné ou fortement fluctué dans de nombreuses économies avancées. En 2014, elles représentaient en moyenne moins de 0.7 % du PIB dans la zone OCDE.

Dans l’ensemble des pays de l’OCDE, les dépenses totales consacrées à la R&D ont augmenté de 2,7 % en termes réels en 2013, pour atteindre 1 427 G $ (1 100 G $US), ce qui représente une hausse occasionnée par la R&D provenant des entreprises. Les pays ont accru leurs dépenses consacrées à la R&D pendant la crise économique, le but étant de soutenir les entreprises; en revanche, on note, depuis 2010, une stabilisation, voire un déclin des activités financées par les gouvernements ou menées par les organismes publics.

Consulter le document

Laisser un commentaire

Top