Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Un nouveau consortium privé dédié au développement des compétences scientifiques de la main-d’œuvre

Un nouveau consortium privé dédié au développement des compétences scientifiques de la main-d’œuvre

Dans le cadre du Employer Ownership of Skills Pilot Fund, le ministre britannique des Universités et de la Science a annoncé un appui au consortium nouvellement créé Science Industry Partnership en l’avantageant, sur le plan financier, d’une somme de 95 M $ (52 M £).

Ce financement lui a été accordé pour qu’il mette sur pied un programme de formation professionnelle dédié à pallier le manque de compétences qui sévit au Royaume-Uni dans les secteurs des sciences de la vie, des sciences industrielles et de celles qui sont liées aux produits chimiques.

Dirigé par la multinationale GlaxoSmithKline, le consortium SIP est formé de cent employeurs d’envergure internationale, tels que 3M, Amgen, Novartis, Pfizer et Johnson & Johnson.

Le consortium s’engage à :

  • donner une formation à 1 300 apprentis, laquelle sera basée sur un nouveau système d’apprentissage simplifié et conçu par l’employeur;
  • offrir un nouveau programme de stages à 240 jeunes qui poursuivent des carrières scientifiques;
  • décerner 150 titres industriels (Industry Degrees), un nouveau mécanisme de diplomation axé sur les besoins en matière de compétences et d’employabilité des titulaires de diplôme;
  • mettre en place un nouveau parcours modulaire pour permettre à 230 titulaires d’un diplôme relevant des études supérieures d’acquérir, en milieu de travail, des compétences en haute technologie;
  • améliorer les compétences de 5 900 travailleurs en matière de techniques et de gestion;
  • stimuler les efforts ayant pour but d’attirer les jeunes vers des carrières dans le domaine des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques (STEGMA), pour qu’ils puissent ensuite les choisir.

Dans cette perspective, le SIP permet aux employeurs d’exercer un rôle de premier plan dans le développement des compétences de la main-d’œuvre.

Consulter le communiqué du gouvernement du Royaume-Uni

Laisser un commentaire

Top