Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Vers un renforcement des systèmes d’innovation : Leçons tirées du dialogue politique sur l’innovation de l’AUCC

Vers un renforcement des systèmes d’innovation : Leçons tirées du dialogue politique sur l’innovation de l’AUCC

Diffuser les politiques et les pratiques fructueuses en matière d’innovation peut stimuler l’émergence de nouvelles idées et de nouvelles méthodes au-delà des frontières nationales. Voilà la principale leçon tirée de la rencontre intitulée Maximiser le système d’innovation du Canada : Points de vue de l’étranger tenue à Ottawa en octobre 2014.

Organisée par l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC), cette rencontre rassemblait des chefs de file du milieu de l’enseignement supérieur du Canada, de l’Allemagne et d’Israël en vue d’explorer les politiques nationales en matière de sciences, de technologie et d’innovation dans le but de tirer des leçons pour renforcer le système d’innovation canadien.

Parmi les leçons tirées de cette rencontre, nous retenons les suivantes.

  • La recherche fondamentale est essentielle. Selon les experts allemands et israéliens, les universités et les organismes de financement ne devraient pas choisir entre la recherche appliquée et la recherche fondamentale, car les deux sont nécessaires pour soutenir l’écosystème d’innovation.
  • Les étudiants sont indispensables à l’innovation. Un thème de discussion important s’est dégagé de la conférence : les efforts grandissants que consacrent les universités et l’industrie à tirer parti du potentiel des étudiants, source de créativité, en tant qu’agents de transfert de la technologie, de la transmission du savoir et de l’entrepreneuriat.
  • L’innovation exige de prendre des risques et d’être créatif. Les personnes qui ont participé à la rencontre font ressortir l’importance de mettre sur pied des programmes de recherche et des structures institutionnelles qui permettent d’adopter des méthodes novatrices qui encouragent les chercheurs à prendre des risques.
  • La collaboration doit exister entre les universités et l’industrie. Les participants ont aussi convenu du fait que l’excellence des écosystèmes d’innovation allemand et israélien était grandement attribuable à l’importance de la collaboration entre les universités et l’industrie dans ces pays.
  • La recherche multidisciplinaire est à la fine pointe des pratiques actuelles. Les universités allemandes et israéliennes créent sur leurs campus une culture et des programmes; de plus, elles prévoient des locaux qui favorisent la collaboration entre les disciplines. Ces collaborations dépassent les frontières des campus pour inclure, dans les partenariats, les collectivités locales, régionales et internationales.

Les participants reconnaissent que les politiques ne peuvent pas simplement être transférées telles quelles d’un pays à un autre. Le Canada doit les adapter à son contexte pour « libérer le génie entrepreneurial » en vue de laisser les meilleurs étudiants et les plus brillants faire preuve d’innovation.

Accéder au rapport de l’AUCC

Laisser un commentaire

Top